Ah, parce que tu crois être seul maître à bord de ton corps ?

Tu es le maître de ton corps ?

Le seul maître. Du moins, c’est ce que tu crois.

C’est faux.

Démonstration.

Un des exercices les plus difficiles que je connaisse

Voici un des exercices les plus difficiles que je connaisse.

Il m’a été donné par mon prof de taï-chi chuan.

Je ne sais pas le faire…

Quel est cet exercice ?

Se brosser les dents, sans rien faire d’autre

  • Tout simplement : se brosser les dents…

Tu te brosses les dents. Tu ne fais que ça, rien d’autre. Tu commences par les dents du dessous par exemple, à droite, puis tu fais le tour. Tu fais attention au trajet, à la brosse, au brossage, aux dents, aux gencives etc. Tu te brosses les dents, quoi. Rien de bien compliqué.

C’est pas long, ça dure 2 minutes.

Pendant 2 minutes, tu essaies de ne faire que ça : te brosser les dents.

  • Et tu n’y arrives pas…

D’abord, tu es distrait

Tu regardes ton image dans le miroir, tu joues avec l’eau, tu chasses la mouche qui t’embête…

  • Tu t’amuses

C’est ton enfant intérieur qui prend les commandes. Il ne pense qu’à jouer.

Ensuite, tu te perds dans tes pensées

Tu redeviens sérieux. Tu critiques, les autres, surtout pas toi. Tu juges : ta journée, les autres qui te posent tant de problèmes que ce serait mieux s’ils n’étaient pas là, ton corps qui te déplaît, il faut changer ta brosse à dents, pfff, ta belle-mère doit passer, et qui a encore laissé le tube ouvert alors que tu détestes ça, etc.

  • C’est ton ego, ton petit moi

Il ne pense qu’à rester immobile, sans rien changer. Le plus souvent, il a peur d’à peu près tout, c’est pour ça qu’il ne veut rien changer.

Puis, tu as une idée lumineuse

La solution à un problème qui te tarabuste depuis longtemps

Ça, c’est plus rare, mais ça arrive de temps à autre.

Ce n’est pas une pensée, car le fil de tes pensées ne va pas dans cette direction. Et ça surgit comme ça, tout-à-coup, sans raison. C’est une intuition. Et c’est bien. Parfois, tu l’écoutes, souvent tu ne l’écoutes pas.

  • C’est ton subconscient qui s’exprime.

Il t’emmène là où tu lui as demandé d’aller. Comme tu ne lui as rien demandé, il ne t’emmène nulle part. Sauf de temps à autre, par exemple pour un problème qui te tarabuste…

Tout ça en 2 minutes

En 2 minutes, ton toi profond laisse la place à tes maîtres :

  • Ton enfant intérieur
  • Ton égo
  • Ton subconscient

Tu te rappelles que tu es fermement décidé à montrer qu’il n’y a qu’un seul maître à bord de ton corps : toi et personne d’autre ?

Toute la journée, ça se passe comme ça

Tu penses que tu es le maître, mais les autres parties de toi prennent le dessus.

Des parties de toi que tu ne contrôles pas du tout.

  • Toi, tu es incapable de contrôler ton corps pendant 2 minutes

Ce sont ces parties de toi qui te contrôlent, tour à tour. Elles peuvent d’ailleurs se battre entre elles, et elles ne s’en privent pas.

Toi, tu crois que tu vas là où tu le décides.

  • Mais tu vas seulement là où eux décident de t’emmener

Tu ne me crois pas ?

Tant mieux.

Fais l’exercice toi-même

  • Brosse-toi les dents pendant 2 minutes sans rien faire d’autre

Comme ça, tu pourras juger par toi-même. C’est le mieux que tu puisses faire, car c’est par là, en essayant par toi-même, que tu arriveras quelque part.

  • Pas en écoutant ce que les autres te racontent
  • En essayant par toi-même

Essaie. Et constate.

Le début de ta liberté

Maintenant tu as pris conscience de ces autres parties de toi. Ils sont encore tes maîtres, mais maintenant, tu peux reprendre ta place.

Clique ici pour savoir comment j’entre en contact avec mon subconscient

C’est ton premier pas vers la liberté.

C’est ce que je te souhaite de tout mon cœur en tout cas !

 

Tu aimes cet article ?

Alors clique sur les étoiles et donne ton avis 🙂

GD Star Rating
loading...
Ah, parce que tu crois être seul maître à bord de ton corps ?, 10.0 out of 10 based on 1 rating
468 ad

3 Comments

  1. Hum Hum -Je me permets – et j’espère le faire sans dérangement. Il me semble que « l’être » est juste derrière ce que tu appelles ‘les autres parties du moi » qui ne sont que des comportements et des associations d’idées et d’intérêts inconscients et qui n’ont rien avoir avec le soi ou moi profond. A partir du moment où il y a désir ou recherche de liberté, c’est dans l’avoir que nous sommes et non dans l’être.
    La liberté est inhérente à l’être et a toujours été en chacun de nous, c’est notre recherche à avoir…ça et ça : que ce soit liberté extérieure – amour extérieur – richesse extérieure. Dans cette course nous nous détournons obligatoirement de notre profondeur intérieure. Relaxation, oui, Yoga, oui, sauf qu’à mon avis ce n’est pas le fait d’effectuer des exercices qui mène à… mais ce que nous comprenons à partir de celui-ci et ce que nous en faisons qui nous font découvrir ce que nous avons et qui peut nous aider à faire la différence entre ce que nous avons et ce que nous sommes. Aï ! Casse tête ? Laisse moi mon plaisir, dirons beaucsous ? Hum Hum!
    Comme tu dis, chaque technique apportent un éclairage différent, donc, elles ont toutes leurs limites et leur cadre d’agissements – l’intention derrière est encore plus importante. J’aime exercer le discernement dans l’attention du moment – c’est à dire ce qui se vit en moi et autour de moi – pas facile d’agir au lieu de réagir. Et l’attachement au concept nous fait tenir au concept.
    A+ chère tendre Hoooo
    Didier le « un peu chinois sur les bords »

    GD Star Rating
    loading...
  2. La liberté est inhérente à l’être et a toujours été en chacun de nous, c’est notre recherche à avoir…ça et ça : que ce soit liberté extérieure – amour extérieur – richesse extérieure. Dans cette course nous nous détournons obligatoirement de notre profondeur intérieure.
    Désolé – une petite correction –
    La liberté est inhérente à l’être et a toujours été en chacun de nous, c’est notre recherche à avoir….. qui nous mène dans cette course, à nous détourner obligatoirement de notre profondeur intérieure.
    Merci et excuses

    GD Star Rating
    loading...
  3. Christine Geranio |

    Wé wé, mais avant d’atteindre ces sommets, il me semble utile de prendre conscience de ces différentes parties de moi.

    Parce que tant qu’elles décident à ma place, je n’avance pas beaucoup.

    GD Star Rating
    loading...

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un corps à vivre » Pourquoi et comment méditer ? - [...] subconscient aussi par la même occasion. Tu te rappelles des autres maîtres dans ton corps ? Ego ou petit…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge