Communiquer avec les arbres

J’en ai longtemps rêvé, puis je l’ai fait…

J’ai communiqué avec plusieurs arbres quand on m’a expliqué comment faire.

Comment communiquer avec les arbres

Communiquer avec un arbre – une expérience à vivre

Les arbres sont les amis des humains, et communiquer avec eux, ces géants, c’est une très belle expérience à vivre. Ils nous aident autant qu’ils le peuvent.

J’ai vécu des connexions très intenses avec un des arbres de mon jardin, c’est une histoire que je raconterai un jour.

Cet article est très détaillé – et peut-être considéré comme un peu… extravagant 😀

Mais bon, rien que le sujet, communiquer avec les arbres, c’est tout un programme.

Communiquer avec les arbres

« …qui font appel aux différents outils de radiesthésie que sont le pendule, la baguette, ou l’antenne de Lecher, et qui en réalité consistent plus en l’acquisition d’informations de façon univoque qu’en… »
http://communiquer-avec-arbres.skynetblogs.be/archive/2013/08/18/communiquer-avec-les-arbres-7899732.html

Voici l’essentiel en pratique:

Sentir l’énergie de l’arbre avec les mains

Voici comment procéder:

« La première méthode consiste à  sentir avec les mains la limite du rayonnement énergétique de l’arbre, son aura.

Pour ce faire on s’approche de l’arbre avec les mains en avant ou sur nos cotés, les paumes orientées vers l’arbre, et tout en avançant on fait de tout petit mouvements de va et vient comme pour sentir la densité de l’air.

Une fois que l’on a sentit dans nos mains la limite du rayonnement de l’arbre on lui pose des questions auxquelles il peut répondre par oui ou par non. »

 

Interroger l’esprit de l’arbre: le faune

« La seconde méthode consiste à interroger l’esprit de l’arbre, le faune »

Mais là, je déclare forfait : je n’ai jamais communiqué avec les esprits de la nature – J’ai encore des choses à faire 🙂

Comment c’est possible ?

L’auteur explique très bien comment nous pouvons communiquer avec un arbre, même si ça semble une aberration à première vue:

« L’objectif est donc de trouver une sensibilité commune avec l’arbre, par laquelle nous allons pouvoir échanger de l’information en faisant circuler de l’énergie (puisque l’énergie porte l’informations comme l’électricité par exemple, l’information ne peut pas circuler sans support). « 

et encore:

« L’apprentissage consiste donc à explorer le champs de notre conscience sensorielle pour bien identifier la part commune dans laquelle il est possible de communiquer. « 

et celle-ci, j’aime bien:

« C’est le corps tout entier qui devient notre instrument de communication. « 

 

Tu as déjà communiqué avec un arbre?

Raconte-nous ça, ça nous intéresse 🙂

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
photo by: Matt Cunnelly
Read More

Télépathie: Parler à son chien ou à son chat, ça s’apprend

Parler à son chien ou à son chat, est-ce possible ?

Certainement, et d’ailleurs, je le fais souvent.

Et pourtant, je ne suis pas télépathe: je suis empathe, c’est-à-dire que je ressens les émotions des autres. Celles des animaux aussi.

télépathie : parler à son chien, parler à son chat, parler avec les animaux

Parler à son chien ou à son chat, ça s’apprend Photo : Tobyotter

Cet article du Matin en Suisse nous raconte un nouveau métier : communicateur animalier.

 

Télépathie: Ils affirment pouvoir parler avec votre animal – Société …

« On se dit souvent qu’il ne leur manque que la parole… Aujourd’hui, des communicateurs …www.lematin.ch/societe/affirment-pouvoir-parler…/10556794 »
http://www.lematin.ch/societe/affirment-pouvoir-parler-animal/story/10556794

 

C’est sérieux ?

C’est très sérieux : ils parlent avec les animaux, mais pas par la parole, ni par le langage corporel comme le pense ce vétérinaire suisse, scientifique et réservé.

Je t’assure que ça n’a rien à voir avec le langage corporel : c’est une réelle communication d’un être à l’autre.

Par communication directe.

Par télépathie, quoi…

Je parle aux chiens et aux chats

Et aux autres animaux aussi d’ailleurs.

Oh juste pour des petites choses.

Par exemple, je dis au chat d’ouvrir la porte lui-même – il le fait.

Ou bien, je dis au chien de se calmer un peu.

Et il retourne à son panier.

Ma belle-soeur en reste bouche bée 😀

Mais « je n’entends » pas ce qu’ils racontent.

Juste, je vois ce qu’ils font après que je leur aie demandé ceci ou cela.

C’est difficile ?

Non, ce n’est pas très difficile mais il y a des trucs.

Par exemple, il ne faut pas parler avec des pensées, ni avec des mots, mais avec son coeur.

Puis il faut « envoyer » – pour qu’ils captent.

Faut établir le lien d’abord pas toujours facile avec les chats. Ils sont comme ça, ils ne veulent pas toujours parler, il faut attendre qu’ils soient disponibles.

Beaucoup plus facile avec les chiens : eux, ils aiment bien.

Puis, l’entraînement : plus on le fait, plus ça devient facile.

Et ça ne marche pas à tous les coups.

Pour les « entendre », je ne sais pas, je ne les entend pas vraiment, ou de manière trop rudimentaire, juste de vagues impressions. Sauf les émotions bien sûr, ça c’est très clair chez moi.

On peut apprendre à parler à son animal ?

OUI : ça c’est la bonne nouvelle !

Je l’ai bien appris, moi. Il y a quelques années encore, je ne savais pas le faire. 🙂

Tu peux t’entraîner toi-même, mais rien de tel qu’un professeur.

Vois dans l’article et contacte les personnes citées.

Ou bien, cherche sur le net pour trouver dans ta région.

Ou dans les magazines « bio ».

 

Et bien entendu : méfie-toi des charlatans.  1- tarifs normauxet 2- résultats rapides : tu vois que tu progresses vite. Sinon, abandonne – celui-là et toi, ça ne marche pas. 🙂

 

Me croire sur parole ?

Non bien sûr.

Comme d’habitude, je te dis : essaie par toi-même, tu verras bien.

Ton avis nous intéresse

Tu parles à ton animal ? Ou tu aimerais le faire ?

Alors laisse-nous un commentaire sur ce que tu fais, et comment tu le fais.

C’est la meilleure manière de faire comprendre aux lecteurs que quelque chose se passe réellement entre nous et les animaux.

Et partage si tu aimes cet article 🙂

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More