Communiquer avec les arbres

J’en ai longtemps rêvé, puis je l’ai fait…

J’ai communiqué avec plusieurs arbres quand on m’a expliqué comment faire.

Comment communiquer avec les arbres

Communiquer avec un arbre – une expérience à vivre

Les arbres sont les amis des humains, et communiquer avec eux, ces géants, c’est une très belle expérience à vivre. Ils nous aident autant qu’ils le peuvent.

J’ai vécu des connexions très intenses avec un des arbres de mon jardin, c’est une histoire que je raconterai un jour.

Cet article est très détaillé – et peut-être considéré comme un peu… extravagant 😀

Mais bon, rien que le sujet, communiquer avec les arbres, c’est tout un programme.

Communiquer avec les arbres

« …qui font appel aux différents outils de radiesthésie que sont le pendule, la baguette, ou l’antenne de Lecher, et qui en réalité consistent plus en l’acquisition d’informations de façon univoque qu’en… »
http://communiquer-avec-arbres.skynetblogs.be/archive/2013/08/18/communiquer-avec-les-arbres-7899732.html

Voici l’essentiel en pratique:

Sentir l’énergie de l’arbre avec les mains

Voici comment procéder:

« La première méthode consiste à  sentir avec les mains la limite du rayonnement énergétique de l’arbre, son aura.

Pour ce faire on s’approche de l’arbre avec les mains en avant ou sur nos cotés, les paumes orientées vers l’arbre, et tout en avançant on fait de tout petit mouvements de va et vient comme pour sentir la densité de l’air.

Une fois que l’on a sentit dans nos mains la limite du rayonnement de l’arbre on lui pose des questions auxquelles il peut répondre par oui ou par non. »

 

Interroger l’esprit de l’arbre: le faune

« La seconde méthode consiste à interroger l’esprit de l’arbre, le faune »

Mais là, je déclare forfait : je n’ai jamais communiqué avec les esprits de la nature – J’ai encore des choses à faire 🙂

Comment c’est possible ?

L’auteur explique très bien comment nous pouvons communiquer avec un arbre, même si ça semble une aberration à première vue:

« L’objectif est donc de trouver une sensibilité commune avec l’arbre, par laquelle nous allons pouvoir échanger de l’information en faisant circuler de l’énergie (puisque l’énergie porte l’informations comme l’électricité par exemple, l’information ne peut pas circuler sans support). « 

et encore:

« L’apprentissage consiste donc à explorer le champs de notre conscience sensorielle pour bien identifier la part commune dans laquelle il est possible de communiquer. « 

et celle-ci, j’aime bien:

« C’est le corps tout entier qui devient notre instrument de communication. « 

 

Tu as déjà communiqué avec un arbre?

Raconte-nous ça, ça nous intéresse 🙂

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
photo by: Matt Cunnelly
Read More

Dépression – La haine coule de mon corps comme de la lave

Méditation3G : Cliquez, Méditez !

En dépression

Je suis dépressive depuis 3 mois.
Je me soigne : antidépressseur.
C’est bien: ça a arrêté mes pleurs, et ça me premet de fonctionner normalement.
Et comme ça va mieux, j’ai décidé d’arrêter le médicament.
Pour voir…

Corps énergétique, corps émotionnel
La haine coule de mon corps comme de la lave. Ici, la haine épaisse.

Ben, j’ai vu.

Je n’y arrive pas

A la maison, ça va plutôt bien.
Alors je me rends à mon cours d’art martial.
Et là, j’ai des difficultés avec une technique.
Et je dérape sur ce simple fait.
Ça remet en cause… mon corps,
et ce qu’il sait faire ou pas.

Mon corps est instable

Je prends un verre avec les amis
Mais je sens que mon corps n’est pas stable.
Il vacille.
Pas pour du vrai, c’est une impression.
L’impression qu’il est très instable.
Qu’au lieu d’être droit, il forme des courbes.
Pas une courbe, de nombreuses courbes.
Qui bougent.

Je rentre, ça va un peu mieux
Avec la bonne humeur de mes filles – ça aussi, c’est contagieux.
Je reprends une demi dose d’antidépresseur.
Je n’ai presque rien mangé depuis 2 jours.
Ça n’est pas bon.

Une grande déchirure du nombril au menton

Le lendemain, ça ne va pas mieux.
Mon corps présente une grande déchirure, du nombril jusqu’au menton.
Pas pour du vrai bien sûr: c’est une impression.
Un ressenti.
Très net.

Corps énergétique, corps émotionnel

La haine s’écoule de mon corps déchiré – ici, elle se projette avec force

Des flots de haine s’écoulent

Des flots de haine s’écoulent par cette déchirure.
Comme de la lave. Noir. épais.
Avec le la colère.

Je suis allongée sur mon canapé.
Là où j’ai l’habitude de méditer.
Et mon ventre large ouvert, déchiqueté, crache cette lave.
Parfois c’est épais, comme de la lave.
Et ça coule assez lentement.

Puis par moments c’est une explosion.
La haine est projetée au loin, avec force.
Elle est liquide, toujours noire.
Et toujours avec de la colère.

Elle est acide, corrosive.
Je ne voudrais même pas y mettre ma main énergétique…

Ça dure des heures.

Le lendemain, la déchirure s’est fermée

Ça ne coule plus.
C’est fini.
C’est pas agréable,
Mais c’est fini.
Le plus dur est passé…


Je sais que j’ai de la haine en moi.
Parfois, elle remonte en surface, violente.
Ça ne ressemble pas du tout à la femme polie que je suis.

Mais tant que ça ?
Ça m’étonne..
Ça a coulé pendant des heures… sans arrêt…
Des tonnes de haine.


Aujourd’hui, je suis apaisée.
Pas encore bien,
mais mieux
Je pense que cette fois, je peux abandonner le médicament.
On verra. je surveille.

Maintenant, je suis vidée de toute cette haine.
Je ne sais pas d’où elle vient.
Ni à quoi elle a bien pu me servir…
Peu importe, j’en suis débarrassée maintenant.

Il me reste juste « les boules » dans la gorge,
Et une pique tournoyante plantée dans le plexus solaire, qui fait un trou noir aussi,
La pique est droite, en cône spiralé.
Tu vois ce que je veux dire?
C’est pas n’importe quelle pique.


J’ai toujours eu beaucoup d’imagination.
Je visualise facilement les situations.
Ça aide énormément.

Bien sûr, mon corps ne s’est pas tordu.
Il ne s’est pas vraiment déchiré.
Mais ces sensations sont très claires.

Si mon corps s’était déchiré pour du vrai,
c’est ça que j’aurais senti.
Réel? Mon corps physique est intact.

Pas réel?
Qui peut le dire.
Mon corps énergétique a vraiment senti cette déchirure.
Mon corps émotionnel aussi.

Qui osera dire que ces corps que je sens ne sont pas réels?

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More

Sauter de la stratosphère en live : il le fait !

Dans la catégorie « C’est dingue, tout ce qu’on peut faire avec son corps », voici LE grand saut de l’année.

Sauter de la stratosphère, faut avoir la foi 🙂

Live Broadcast | Red Bull Stratos

http://www.redbullstratos.com/live/

Au moment où j’écris ces lignes, il se trouve à 39 km de la Terre.

Ça se passera bien ? On l’espère pour lui.

Chapeau à l’explorateur

Repousser les limites du possible, sans savoir ce qui adviendra.

Se jeter dans le vide, littéralement.

Chapeau !

Il s’appelle Felix Baumgartner.

Et remerciements à Red Bull qui organise cet événement.

Ouf

Il a sauté pendant que j’écris.

Ça s’est bien passé.

Un beau moment.

Je suis contente d’avoir vu ça 🙂

Et je ne suis pas la seule : 1,116,791 visionnage(s) en cours avant la conférence de presse 😀

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More

Teste ton activité paranormale

Teste ton activité paranormale

J’ai trouvé ce jeu sur la page de l’Institut Métapsychique International :

c’est un jeu en ligne pour évaluer ton activité paranormale 🙂

Tester ton activité paranormale

 

Teste ton activité paranormale avec ce jeu

http://www.gardenofdreams.fr/

 

Contribue à la recherche internationale

Ce jeu d’activité paranormale est présenté par une floppée d’instituts de recherche internationaux.

Le but ?

effectuer une recherche sur les capacités psy en rapport avec l’environnement

trouver des « sujets » (toi ou moi) pour des recherches futures.

Voici les jeux

Tous ces jeux font appel à l’intuition – et aux capacités paranormales.

Impossible de s’en sortir avec des connaissances classiques :

trouver la clé qui ouvre la porte

trouver les fées cachées dans le paysage

décrire l’objet tombé dans la mare (et qu’on ne voit pas bien sûr)

remettre les pièces du puzzle en place

trouver les paires (celui-là est plus classique)

et

Celui que je préfère :

– aider le papillon à lutter contre le vent pour se poser sur les fleurs

Comme dit ma fille 11 ans :

Comment l’ordi sait qu’on aide le papillon ?

Pas la moindre idée.

Les autres programmes sont classiques : on peut d’abord sélectionner au hasard puis vérifier les réponses données ex les clés.

Mais le papillon…

Ce serait plutôt un truc genre robot avec le poussin ?

Le robot aléatoire, qui se rapproche du poussin qui l’appelle ?

C’est donc vraiment de la capacité paranormale…

Si quelqu’un a une idée..

Mes résultats

Je me débrouille pour les papillons, les clés, les fées, les paires,

et je suis nulle pour le puzzle et l’objet tombé dans la mare 🙂

——–

PS il semble qu’il y a un bug dans le programme quand on est connecté et j’ai eu des jeux qui n’apparaissent pas par ex les paires

Tu as des capacités paranormales?

Finalement, c’est quoi, l’activité paranormales?

Ici, on les définit comme l’intuition.

On choisit la bonne clé par exemple.

Pourquoi certains trouvent tout de suite la bonne clé, et d’autres jamais ?

C’est la question.

Ils ne les appellent pas « paranormales ».

Parce qu’elles sont normales – du moins je le pense.

Fais les tests, et tu découvriras peut-être que toi aussi, tu es intuitif 🙂

Tu aimes ce jeu ?

Alors partage 🙂

Et laisse-nous u commentaire pour donner ton avis.

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More

Quand on veut, on peut – Elle fait des pompes à 83 ans

Quand on veut, on peut

Étonnant ! Regarde cette vidéo, cette femme te le montre :

À 83 ans, elle fait des pompes !

Tu as des croyances limitatives ?

La seule chose qui t’empêche de devenir comme elle, ce sont tes croyances limitatives  :

  • tu penses que « les vieux » ne savent pas faire ça ?
  • que toi, tu ne sauras pas ?
  • tu crois vraiment que l’âge te rendra impotent ?

Tout ça, ce sont tes croyances limitatives.
Celles qui te tuent à petit feu.

Tu te mets toi-même dans une prison.

Tu peux en sortir quand tu veux…

Parce que quand on veut, on peut 🙂

Toi aussi, tu veux devenir comme ça ?

Ça commence maintenant : 

  • admire ce qu’elle fait
  • dis-toi : « Moi aussi, je voudrais être comme ça à son âge »
  • et fais ce que tu as envie de faire, y compris des pompes 🙂

Pas plus compliqué que ça

Je le répète encore et encore :

C’est dingue, tout ce qu’on peut faire avec son corps !

Tu aimes cette vidéo ?

Laisse-nous un commentaire, et partage 🙂

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More