Empathe – Le super stress devient du bonheur

Je suis empathe, c’est à dire que je ressens les émotions des autres dans mon corps.
Cette fois, c’est très fort.

Le stress se transforme en bonheur

Le stress se transforme en bonheur

Hier à partir de 9h30, je ressens un grand stress en moi : boule au ventre, gorge serrée, mal-être etc.

Mais je n’ai aucune raison de stresser :D
Tout va bien, je suis bien, aucun problème à l’horizon, au contraire, je vais voir mes amis, mes filles sont en pleine forme, tout va bien.

Donc, je capte le stress de quelqu’un d’autre.

Ça m’arrive de temps à autre.
Quand ça ne dure pas longtemps, ce n’est pas grave.
Plusieurs fois, ça a duré des semaines ou des mois.

Je ne sais pas qui c’est.
C’est le stress de quelqu’un d’autre puisque ce n’est pas le mien, mais je ne sais pas qui envoie ce stress à la ronde.
En tout cas, je le capte, et mon corps réagit comme si c’est moi qui suis si stressée.

Donc, cette fois c’est assez désagréable.
Je laisse passer ce stress à travers moi, je me détends et je l’évacue comme je peux, et ça va, je m’adapte.
Faut se débrouiller.

Et tout à coup, vers 9h55, un pic de stress comme j’en ai rarement eu:
Un stress si fort que mon corps se tend malgré moi,
Mon estomac se tord violemment.
Et je vomis.
Heureusement mon estomac est vide et je suis chez moi :D

Après ça ouf!
Le stress disparaît totalement,
et fait place tout doucement à un grand bonheur.

Le bonheur aussi, je le capte.
Et ça, c’est bien agréable :)

Bien, il est temps de me mettre en route,.
Je pars rejoindre mes amis.
Avec ce bonheur au coeur.

Je ne sais pas non plus d’où il vient, mais je l’aime bien.

C’est ça, une vie d’empathe.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
photo by:
Read More

Comment dire « Stop » aux pensées négatives

Les pensées négatives te pourrissent la vie:

être heureux, bonheur

Un bonheur total

* “Je ne sais pas faire cela”, “je ne suis pas capable” * “c’est pas pour moi” * “je suis nul.le, pas assez intelligent.e”, * “je n’ai jamais de chance”…

Le plus souvent, quand tu as une pensée négative, tu ne la remarques même pas…

Mais ça te plombe le moral.

Ça entretient une mauvaise image de toi, pour toi et pour les autres.

De plus, une pensée négative en entraîne une autre. De pensée négative en pensée négative, c’est toute ta journée qui devient négative.

Puis toute ta vie.

En cachette presque : tu ne t’en rends même pas compte.

Alors, reprends le contrôle.

STOP aux pensées négatives

Dès que tu aperçois une pensée négative, fais  le “STOP”.

Le “Stop”, c’est pour arrêter ça. Pour marquer le coup.

Pour montrer que tu l’as vue, et que tu ne te laisse pas faire.

Ça doit devenir une habitude.

Puis tu la combats activement. Comment?

En 3 étapes

Voici comment arrêter tes pensées négatives en 3 étapes :

  1. Souris
  2. Détend-toi
  3. Vois ton image du bonheur

1. La force du sourire

Colle un sourire sur tes lèvres.

Même si tu n’as pas envie de sourire, que tu es triste etc.

Pourquoi ?

Le sourire te permet d’être accepté par les autres. Sans sourire, tu risques d’être rejeté : ce n’est pas bon pour se sentir mieux !

  • Et surtout, tu envoies un message à ton corps : tout va bien, il est l’heure d’être heureux.

Et ton corps, qui veut toujours te faire plaisir, se met à l’heure du bonheur.

  • Ta tristesse disparaît.

2. Ton attitude: détend-toi

Puis tu corriges ton attitude.

Quand tu découvres une pensée négative, ton corps est en mode négatif aussi :

  • crispé
  • tendu
  • replié sur toi-même

Le sourire a déjà fait disparaître les tensions du visage, le reste du corps doit se détendre aussi  :

  • déplie-toi, redresse-toi
  • lève la tête : tête haute, comme un vainqueur
  • détend les épaules : laisse les tomber
  • ouvre les mains : elles sont peut-être crispées aussi

3. Ton image positive pour booster ton mental

Cherche en toi une image positive, très forte.

Par exemple :

  • un bisou de ta maman
  • un câlin de l’amour de ta vie
  • ce que tu ressens quand tu as gagné

Pense à cette image.

Visualise-la avec beaucoup de détails et tous tes sens.

Sens le bisou, le contact sur la peau, la pression, le parfum, les sons.

 

C’est toi qui décide

Et voilà. Le tour est joué.

Tu étais négatif. Tu es redevenu positif.

Pas plus compliqué que ça.

Plus tu le fais, mieux ça marche.

Au début, tu vas sans doute ramer un peu, mais ce sera vite oublié.

Parce que dit comme ça, ça a l’air simple, mais en fait c’est une démarche très puissante.

 

Fais les exercices maintenant : ils t’aideront à préparer chaque point.

Puis, fais-le dans ta vie quotidienne.

Ça marche ? Ou bien tu as des difficultés ? Laisse-nous un commentaire :)

 

Exercice 1 : Habitue-toi à t’observer, pour démasquer tes pensées négatives. Ce n’est pas facile

Exercice 2 : Habitue-toi à coller un sourire sur ton visage, même quand tu n’as pas envie de sourire

Exercice 3 : Habitue-toi à détendre ton corps sur commande, quand tu le décides

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More

Communiquer avec les arbres

J’en ai longtemps rêvé, puis je l’ai fait…

J’ai communiqué avec plusieurs arbres quand on m’a expliqué comment faire.

Comment communiquer avec les arbres

Communiquer avec un arbre – une expérience à vivre

Les arbres sont les amis des humains, et communiquer avec eux, ces géants, c’est une très belle expérience à vivre. Ils nous aident autant qu’ils le peuvent.

J’ai vécu des connexions très intenses avec un des arbres de mon jardin, c’est une histoire que je raconterai un jour.

Cet article est très détaillé – et peut-être considéré comme un peu… extravagant :D

Mais bon, rien que le sujet, communiquer avec les arbres, c’est tout un programme.

Communiquer avec les arbres

« …qui font appel aux différents outils de radiesthésie que sont le pendule, la baguette, ou l’antenne de Lecher, et qui en réalité consistent plus en l’acquisition d’informations de façon univoque qu’en… »
http://communiquer-avec-arbres.skynetblogs.be/archive/2013/08/18/communiquer-avec-les-arbres-7899732.html

Voici l’essentiel en pratique:

Sentir l’énergie de l’arbre avec les mains

Voici comment procéder:

« La première méthode consiste à  sentir avec les mains la limite du rayonnement énergétique de l’arbre, son aura.

Pour ce faire on s’approche de l’arbre avec les mains en avant ou sur nos cotés, les paumes orientées vers l’arbre, et tout en avançant on fait de tout petit mouvements de va et vient comme pour sentir la densité de l’air.

Une fois que l’on a sentit dans nos mains la limite du rayonnement de l’arbre on lui pose des questions auxquelles il peut répondre par oui ou par non. »

 

Interroger l’esprit de l’arbre: le faune

« La seconde méthode consiste à interroger l’esprit de l’arbre, le faune »

Mais là, je déclare forfait : je n’ai jamais communiqué avec les esprits de la nature – J’ai encore des choses à faire :)

Comment c’est possible ?

L’auteur explique très bien comment nous pouvons communiquer avec un arbre, même si ça semble une aberration à première vue:

« L’objectif est donc de trouver une sensibilité commune avec l’arbre, par laquelle nous allons pouvoir échanger de l’information en faisant circuler de l’énergie (puisque l’énergie porte l’informations comme l’électricité par exemple, l’information ne peut pas circuler sans support). « 

et encore:

« L’apprentissage consiste donc à explorer le champs de notre conscience sensorielle pour bien identifier la part commune dans laquelle il est possible de communiquer. « 

et celle-ci, j’aime bien:

« C’est le corps tout entier qui devient notre instrument de communication. « 

 

Tu as déjà communiqué avec un arbre?

Raconte-nous ça, ça nous intéresse :)

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
photo by: Matt Cunnelly
Read More

Rêve éveillé – Le mystère de mon bébé dinosaure

Ce bébé dinosaure m’accompagne dans mes rêves éveillés.

Mais quelle est la symbolique du dinosaure? Que représente-t-il ? Ou « elle » plutôt.

Le bébé dinosaure de mon rêve éveillé

 

C’est un bébé dinosaure femelle

Je m’installe confortablement dans mon fauteuil.

Je me relaxe. Je ferme les yeux.

Et je démarre mon rêve éveillé.

Volontairement:

Je m’imagine sur mon nuage. Mon nuage perso se gare devant ma porte, je m’assieds dedans.

Puis il décolle. De plus en plus haut jusque dans l’espace.

Et à un moment, elles sont là:

  • mon enfant intérieur et
  • mon bébé dinosaure.
Je te raconterai comment tu peux faire ça toi aussi.

Mon enfant intérieur

Mon enfant intérieur est facile à reconnaître : c’est moi quand j’avais 10 ans.

Elle est gaie et heureuse. Je suis gaie ?

Et elle joue avec mon bébé dinsaure.

Mon bébé dinosaure

C’est un petit dinosaure femelle.

Petite, c’est une façon de parler : c’est quand même un dinosaure :)

Juste un peu plus que 2m de haut.

C’est clairement un bébé, loin d’un dinosaure adulte.

Et c’est clairement une femelle, ça se voit, ça se sent.

Bref, elle joue avec mon enfant intérieur.

Sur mon nuage, dans l’espace.

Et moi je les regarde jouer.

Je suis en plein rêve éveillé :D

Je l’apprivoise tout doucement

Au début, elle était sérieuse. Très sérieuse, même, avec un air grave.

Au fil des semaines, elle s’est détendue, elle a commencé à jouer avec mon enfant intérieur.

Puis elle a commencé à sourire et même à rire.

Aujourd’hui, elle est heureuse, elle joue.

J’ai dessiné mon bébé dinosaure

J’ai trouvé sur Internet un dessin de dinosaure qui ressemblait à mon bébé dinosaure.

Puis j’ai contacté la dessinatrice, et je lui ai demandé d’apporter quelques corrections, pour que ce soit bien ça.

Entre autres, le rire.

C’est donc un dinosaure qui rit.

Et je l’ai mis comme logo de ce site.

Le blog-du-dinosaure-qui-rit :)

Le mystère du bébé dinosaure qui rigole

Depuis que je l’ai rencontrée, je me demande ce que représente ce dinosaure qui rit.

Bon, la petite fille qui me ressemble, c’est facile, c’est mon enfant intérieur.

Mais ce bébé dinosaure ?

Qu’est-ce que c’est ?

Je la sens comme une autre partie de moi-même, mais laquelle ?

Tu as une idée ?

Laisse-moi un commentaire pour me dire ce que tu en penses.

Tu m’aideras.

Et partage si tu aimes :)

 

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Read More

Ce mouton noir est-il amoureux ? Faut bien regarder pour le savoir

Il est amoureux ce mouton ? Comment je peux savoir que ce mouton est amoureux ?

Ce mouton noir est-il amoureux?
Regarde son aura pour le savoir.

 

Ben, en regardant son aura, tout simplement.

Mais faut la regarder d’abord…

Sinon, tu ne la verras probablement pas :D

Cédric Vimeux nous propose de commenter l’histoire des moutons noirs.

Le nouveau défi | Virtuose-Marketing

« Voici une nouvelle histoire pour un nouveau défi. Les »
http://www.virtuose-marketing.com/les-articles-du-defi-du-chapeau-a-deux-couleurs-et-lhistoire-pour-le-nouveau-defi/#comment-116589

Les moutons noirs

Un ingénieur, un physicien expérimental, un physicien théoricien et unphilosophe se promènent dans les montagnes d’Écosse.

Quand ils atteignirent un sommet, ils aperçurent un mouton noir sur une crête avoisinante.

- On voit que les moutons écossais sont noirs, déclara d’ingénieur.

- Il serait préférable de dire que certains moutons écossais sont noirs, dit le physicien expérimental.

Le physicien théoricien réfléchit un instant et dit

- Il serait plus correct de dire qu’au moins un des moutons écossais est noir.

D’un côté, du moins, corrigea le philosophe.

(Histoire tirée du livre La Métaphore : voie royale de la communication, de Gérard Szymanski.) 

Ce qu’ils ne voient pas

Je me fais toute petite derrière ces scientifiques.

Mes confrères en quelque sorte – j’ai aussi fait des études.

Il y a quelque chose qu’ils ne voient pas. Pourtant, c’est fort, c’est facile à voir – quand on sait le voir.

Ce mouton noir est amoureux, leur dis-je.

Hahaha ! Comment tu vois ça ?

Il n’y a pas si longtemps, j’étais comme eux, je les comprends.

Je n’avais pas encore bien compris que pour apprendre quelque chose de nouveau, je dois d’abord admettre que je ne sais pas ce que je ne sais pas. Par définition.

Maintenant je sais qu’il y a beaucoup de choses dont je n’ai même pas idée :D

Son aura est rose. Je la vois. Les amoureux ont une aura rose, tout le monde sait ça, je leur réponds.

J’utilise mon corps à fond. C’est un merveilleux outil, et c’est dingue, tout ce qu’on peut faire avec son corps.

Voir l’aura ?

La capacité à voir l’aura s’appelle la vision aurique.

Des scientifiques étudient la vision de l’aura.

Ils ont observé que pour voir l’aura, il faut arriver à connecter deux zones du cerveau qui ne sont pas connectées normalement.

Certains voient les auras spontanément.

D’autres ont appris à la voir, comme moi. Peut-être pas toute l’aura, mais au moins sa couleur en liseré autour du corps.

Exercice pour voir l’aura

Placer la main devant un mur blanc ou clair – sans trop de lumière, par exemple en fin d’après-midi ou par un jour gris.

  • Écarter les doigts.
  • Regarder entre deux doigts, fixement, avec le regard détendu. Un regard flou.
  • Attendre ainsi.
  • Et regarder ce qui apparaît autour des doigts qu’on ne regarde pas :)

Il faut souvent attendre 30 secondes ou une minute – d’où l’importance du regard fixe et détendu.

Christine Geranio: Je connaîs une sorte d’éveil énergétique depuis quelques années. Depuis, je m’amuse avec l’énergie du corps et tout ce qu’elle nous permet de faire.

Tu vois quelque chose autour de tes doigts?

Bravo.

Tu as réussi avec mes instructions ? Tu avais déjà vu quelque chose avant ? Que vois-tu?

Ou tout simplement, cette histoire t’inspire ?

Raconte-nous ça, on aimerait savoir.

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
viagra pills online in india